Entrevue avec la créatrice Cindy Levy

Aujourd’hui j’ai rencontré pour vous la jeune créatrice de mode Cindy Levy, une jolie jeune femme ambitieuse qui nous livre à cœur ouvert sa passion et son parcours dans le milieu de la mode.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Bonjour Cindy, nos lecteurs aimeraient savoir, qui êtes-vous ? »

– Bonjour, je m’appelle Cindy Levy, d’où le nom de la marque, j’ai 21 ans, j’ai fais des études de mode et j’ai arrêté une fois les bases acquises car le côté pédagogique ne me plaisait pas du tout. J’ai voulu créer une marque conceptuelle, une marque qui pourrait parler a tout type de personne, beaucoup d’unisexe car je trouve que c’est plus simple et que c’est tout aussi facile de porter de l’homme pour une femme et vice versa.

« Quand avez-vous réalisé que c’est cette vie que vouliez mener ? »

– J’ai réalisé que je voulais être créatrice lors d’un stage que j’ai eu la chance de faire lors de mes études dans une maison Chanel, j’y avais pas une place primordiale mais ils m’ont beaucoup appris et j’ai dû trouver moi-même mes propres occupations, j’ai commencé a créer mes propres modèles, des modèles sur lesquels j’ai été notée pendant ma période de stage. Quand j’ai vu l’impact de mes créations vis-à-vis des gens et le bien que ça pouvait me procurer j’ai alors tout de suite compris que c’était ce que je voulais faire par la suite.

« Pourquoi vous êtes-vous lancée dans le milieu du vêtement ? »

– Je me suis lancée dans le milieu du vêtement entre guillemets, c’est un bien grand mot, car tout d’abord j’adore m’habiller, faire les boutiques, chercher des looks, mais je me suis rendue compte qu’en fait je préférais faire les boutiques de tissus que les boutiques de vêtements c’est à ce moment la que je me suis dis qu’en fait c’était une chose complètement pour moi.

« D’où tirez-vous votre inspiration ? »

– Mes inspirations me viennent uniquement de ce que je peux voir dans la rue , mais aussi beaucoup par le visu et le toucher du tissu, c’est beaucoup par rapport aux matières qu’ensuite j’imagine et que je crée mes modèles. Je suis à la recherche constante de nouveau concept.

« Quel dicton vous caractérise le plus ? »

– Je ne dirais pas qu’il y en ai un en particulier qui me caractérise le plus car je suis très lunatique alors il en faudrait plus d’un ! (laugh)

« Avec quelle marque aimeriez-vous collaborer ? »

– De nom la tout de suite j’en ai aucune idée, mais si j’étais amenée plus tard à faire une collaboration, j’aimerais le faire avec une marque tout aussi conceptuelle, ça m’intéresse pas de bosser avec des gens connus (ou pas) juste histoire de dire « j’ai fait une collab ».

« Avez-vous une certaine signature ? Ce qui fait que vous vous démarquez des autres créateurs. »

– Une signature, certains diront les attaches cartable (laugh) je pense que ce qui fait ma signature ou en tout cas ce qui me démarque des autres créateurs français, j’ai envie de dire le côté conceptuel, avant-gardiste, innovateur.

« Quels sont vos points forts ? Vos faiblesses ? »

– Mon point fort sans aucun doute le côté créatif, mon point faible je dirais que par rapport à d’autres marques je suis l’une des seuls à bosser seule, ce qui veux dire que je m’occupe de tout moi même, de la réalisation du prototype à la vente en passant par les shootings.

« Vous considérez-vous réussie ? »

– Je me considérerais réussie quand j’aurais des boutiques à mon nom à l’internationale.

« Pouvez-vous nous montrer la pièce dont vous êtes le plus fière et pourquoi ? »

– J’ai pas une pièce en particulier pour laquelle je suis le plus « fan » c’est compliqué pour un créateur de répondre à ce genre de questions en sachant que nos créations sont nos bébés, c’est comme demander à un parent quel enfant il a le plus réussi. (laugh)

« Avez-vous un message particulier à faire passer à travers vos collections ? »

– Pour le moment ma première collection est purement expérimentale, j’ai pas voulu y donner de nom pour ne pas me fixer de limite, j’avais envie de montrer plusieurs styles, plusieurs matières, de montrer ce pourquoi j’ai eu envie de créer ma propre marque.

« Comment voulez-vous que les gens se sentent en portant vos vêtements ? Du moins quel est le public visé ? »

– Je veux pas toucher un public précis, je voudrais juste que les gens portent mes vêtements car ils aiment le concept, le produit. Mais je veux juste pas attirer un effet de mode, je voudrais vraiment que ça ce fasse en toute honnêteté et simplicité.

« Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ? »

– Mon ambition, je compte continuer comme je le fais, doucement mais sûrement, j’ai l’ouverture de mon premier showroom le 13 juin sur Paris, après ça je pense commencer a m’implanter à l’étranger. Je vais continuer mes affaires tranquillement sans prise de tête.

« Quels conseils donneriez-vous aux personnes voulant se lancer dans les métiers de la mode ? »

– Alors par expérience moi qui me suis lancée jeune et seule, en étant une fille en plus je conseille à toute personne de bien réfléchir, c’est bien de créer sa marque mais la plupart abandonnent une fois qu’ils voient que ça commence à se corser. Créer une marque ne se résume pas à faire un tee-shirt, une bonne photo et à le mettre en vente, c’est beaucoup plus complexe que ça, ça demande beaucoup de patience, de persévérance, de financement et il faut savoir qu’on marche pas à du 35h en interim. (laugh)

« Le mot de la fin ? Ou peut-on vous contacter et shopper vos articles ? »

– Mes vêtements sont disponible sur mon site www.cindylevyparis.com et bientôt dans mon showroom. L’adresse sera communiquée des son ouverture.

 

 

 

Interview par Précilia MANENE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s